Skip links

La norme Ethereum ERC-3643 pour favoriser la tokenisation des actifs réels (RWA)

$1.87

7.87%

Aujourd’hui, dans le monde financier, le transfert de la valeur globale s’effectue sur l’infrastructure de bases de données centralisées. Les grandes banques, les bourses et les notaires constituent des nœuds cruciaux dans cette toile, facilitant l’interconnexion de systèmes qui, bien qu’efficaces, révèlent leur fragilité, leur rigidité et leur évolutivité limitée.

Ce modèle, qui a prévalu pendant des décennies, présente des défis importants. La fragilité provient de la dépendance à l’égard d’entités centralisées, susceptibles de subir des défaillances uniques pouvant avoir des ramifications à l’échelle mondiale. La rigidité se manifeste par une lenteur à s’adapter aux exigences changeantes d’une société de plus en plus interconnectée. En outre, l’évolutivité est limitée par des structures qui ont atteint leurs limites fonctionnelles au fil du temps. Existe-t-il une technologie capable de transcender les limites des bases de données centralisées et de permettre le transfert de valeurs numériques de manière décentralisée et interconnectée ? Oui, et son nom est blockchain. Cette technologie innovante, en rompant avec les paradigmes conventionnels, offre non seulement une solution aux vulnérabilités du système actuel, mais jette également les bases d’une nouvelle ère d’échange d’actifs numériques.

À l’intersection de l’innovation financière et de la technologie blockchain, la tokenisation des actifs réels et financiers apparaît comme une révolution qui promet de remodeler la structure des marchés mondiaux. Ce phénomène, stimulé par le développement et l’adoption de normes techniques telles que l’ERC-3643, facilite la création, la gestion et l’échange d’actifs numériques d’une manière inédite. Dans ce contexte, la tokenisation représente non seulement une opportunité d’accroître la liquidité et la transparence des marchés financiers, mais démocratise également l’accès aux investissements, en débloquant la valeur piégée dans les actifs illiquides et en ouvrant de nouvelles voies pour la création de valeur.

La nouvelle norme ERC-3643 d’Ethereum

La norme ERC-3643 sur la blockchain Ethereum est un protocole technique conçu spécifiquement pour la tokenisation de la dette, permettant aux obligations financières d’être représentées sous forme de jetons numériques. Cette norme est une évolution des efforts précédents visant à créer un cadre plus efficace, transparent et accessible pour l’émission et la gestion de la dette dans l’environnement numérique.

L’ERC-3643, baptisé T-REX (Token for Regulated EXchanges), représente une avancée révolutionnaire approuvée par la communauté Ethereum pour la tokenisation réglementée d’actifs réels. Cette norme, minutieusement élaborée par l’association ERC3643, répond au besoin important d’un cadre normatif qui non seulement respecte les réglementations, mais améliore également l’interopérabilité, la sécurité et l’efficacité de la création et de la gestion des actifs numériques.

Dans le paysage de la finance décentralisée (DeFi), où la tokenisation est devenue une force motrice, l’absence d’une norme réglementaire s’est fait remarquer. L’ERC-3643 comble cette lacune en fournissant une structure qui non seulement autorise mais aussi réglemente l’émission d’actifs considérés comme des « titres ». Cette approche englobe à la fois les aspects réglementaires et les caractéristiques inhérentes aux actifs.

L’association ERC3643, l’entité à l’origine de cette norme, a identifié le besoin de créer un protocole qui assure la conformité réglementaire sans sacrifier l’innovation. T-REX ne se contente donc pas de garantir l’émission sécurisée d’actifs numériques, mais favorise également une meilleure interopérabilité entre les contrats intelligents et les DApps, créant ainsi un environnement plus sûr et plus efficace.

Pour mettre en œuvre un jeton de dette à l’aide de la norme ERC-3643, un émetteur doit développer un contrat intelligent conforme aux spécifications de la norme. Ce contrat intelligent doit être capable de gérer la création de jetons, représentant la dette, ainsi que leur transfert entre les portefeuilles et l’exécution des paiements d’intérêts et de capital selon les termes de la dette.

Un aspect essentiel de l’utilisation de l’ERC-3643 est la nécessité de se conformer aux réglementations financières et boursières. Cela signifie que les émetteurs doivent s’assurer que leur offre de jetons de dette est conforme aux lois locales et internationales, ce qui peut inclure la réalisation de contrôles KYC et de lutte contre le blanchiment d’argent (AML), entre autres exigences.

Caractéristiques de la nouvelle norme ERC-3643

Gratuit et open source : ERC-3643 est une norme open source, mise à la disposition de la communauté sans restrictions. Cela encourage la transparence et la collaboration, permettant aux développeurs du monde entier de contribuer au développement et à l’amélioration continue de la norme. Il est reflété dans le dépôt officiel ERC-3643 sur GitHub. La communauté peut y explorer le code source, participer aux discussions et contribuer au développement continu de la norme. Cette approche décentralisée garantit une évolution dynamique et adaptative de la norme en fonction de l’évolution de la technologie et des besoins du marché.

Entièrement compatible avec l’EVM (Ethereum Virtual Machine) : l’ERC-3643 a été conçu pour être entièrement compatible avec l’Ethereum Virtual Machine (EVM). Cela signifie qu’il peut être intégré de manière transparente à l’infrastructure Ethereum existante, ce qui facilite son adoption par des applications décentralisées et des contrats intelligents.

Conformité de la tokenisation des actifs : chaque jeton de sécurité possède un registre d’identité unique, lié à une liste blanche dynamique d’identités, qui vérifie en permanence la validité et l’éligibilité des investisseurs. L’ERC-3643 intègre également un contrat de conformité, qui définit des règles spécifiques telles que le nombre maximum d’investisseurs par pays et les limites de jetons par investisseur. Ce contrat, adaptable à l’évolution des exigences légales, fournit un cadre flexible et fiable pour l’émission de jetons de sécurité sur Ethereum.

Audité par Hacken : La sécurité est primordiale dans l’écosystème de la blockchain. L’ERC-3643 a fait l’objet d’audits de sécurité rigoureux par Hacken, une société de cybersécurité de premier plan. Ce processus garantit que la norme répond aux normes de protection les plus élevées, ce qui permet aux utilisateurs et aux développeurs d’avoir l’esprit tranquille.

Standardisation: L’ERC-3643 fournit un ensemble de règles et de normes pour l’émission de jetons de dette sur la blockchain Ethereum. Cela inclut des spécifications sur la manière dont ces jetons doivent être créés, transférés et gérés, afin de garantir la compatibilité et l’efficacité entre les différentes plateformes et applications.

Interopérabilité: en tant que norme reconnue, elle facilite l’interopérabilité entre les différents projets et applications financières de l’écosystème Ethereum, ce qui permet d’intégrer, d’échanger et de gérer facilement les jetons de dette sur différentes plateformes et portefeuilles.

Transparence et sécurité: la mise en œuvre de la dette tokenisée sur une blockchain garantit un niveau élevé de transparence et de sécurité. Chaque transaction et modification du statut d’un jeton est enregistrée de manière immuable sur la blockchain, ce qui permet un suivi précis de la propriété et des obligations.

Automatisation de Conformité y PaiementsL’un des principaux avantages de l’ERC-3643 est la possibilité d’intégrer des contrats intelligents qui peuvent automatiser certaines fonctions, telles que la distribution des paiements d’intérêts, la gestion des événements de défaut ou l’échéance de la dette, réduisant ainsi la charge administrative et le risque d’erreur humaine.

Accessibilité et liquidité: la tokenisation de la dette permet de la diviser plus facilement en unités plus petites, ce qui peut contribuer à réduire les barrières à l’entrée pour les investisseurs et à accroître la liquidité du marché. Cela ouvre de nouvelles perspectives à la fois pour les émetteurs de dette en quête de financement et pour les investisseurs intéressés par cette classe d’actifs.

Qu’est-ce que la tokenisation ?

La tokenisation est un processus technique et financier qui consiste à convertir des droits ou des actifs en jetons numériques qui peuvent être échangés ou transférés sur une blockchain. Cette technologie offre une nouvelle façon d’interagir avec les actifs traditionnels, qu’il s’agisse de biens immobiliers, d’œuvres d’art, d’instruments financiers ou autres, et permet d’accroître la liquidité, la transparence et l’efficacité des transactions.

Par essence, la tokenisation implique la création de jetons numériques qui représentent la propriété ou certains droits sur un actif physique ou non physique. Ces jetons sont enregistrés sur une blockchain, une base de données distribuée qui garantit l’immutabilité et la transparence des informations. Grâce à la technologie blockchain, chaque transaction effectuée avec ces jetons est vérifiable, sécurisée et transparente, ce qui élimine le besoin d’intermédiaires et réduit les coûts et les délais de transaction.

Les jetons peuvent être classés en plusieurs catégories, notamment les jetons de sécurité, qui représentent des investissements dans des actifs réels, des entreprises ou des projets avec des rendements attendus, et les jetons d’utilité, qui donnent accès à des services ou à des fonctions au sein d’un écosystème spécifique. La tokenisation peut s’appliquer à un large éventail d’actifs, notamment

  • Immobilier: la tokenisation des biens immobiliers permet de les diviser en plusieurs parties, ce qui facilite l’investissement et la vente.
  • Art et objets de collection: grâce à la tokenisation, les œuvres d’art et les objets de collection peuvent être tokenisés, ce qui permet de partager la propriété et d’apporter de la liquidité à des actifs traditionnellement illiquides.
  • Instruments financiers: la tokenisation des actions, des obligations et d’autres instruments financiers peut améliorer l’efficacité du marché, réduire les coûts et ouvrir les marchés à un plus grand nombre d’investisseurs.
  • Actifs incorporels: les brevets, droits d’auteur et autres formes de propriété intellectuelle peuvent également être symbolisés afin de faciliter leur commercialisation et leur transfert.

Qu'est-ce que la tokenisation des actifs réels ?

Comment se déroule le processus de tokenisation d’un actif physique ?

La tokenisation des actifs du monde réel (RWA) se réfère spécifiquement au processus de conversion des droits sur les actifs physiques du monde réel en jetons numériques sur une blockchain. Ce processus implique la création d’une représentation numérique d’un actif tangible (tel qu’un bien immobilier, un équipement, un inventaire ou même une infrastructure) ou intangible (tel que des droits de propriété intellectuelle), qui peut être acheté, vendu ou échangé sur des plateformes numériques.

La tokenisation d’un actif physique est une révolution dans la façon dont nous concevons la propriété et le transfert d’actifs. Ce processus essentiel implique la transformation des droits de propriété sur un actif tangible en représentations numériques, appelées jetons. L’exécution de ce processus s’appuie sur une infrastructure de contrats intelligents et une technologie blockchain immuable, avec un accent particulier sur l’utilisation de jetons non fongibles (NFT).

Concrètement, chaque actif physique est méticuleusement enregistré sur une blockchain, où ses attributs essentiels et son historique sont documentés. Cet enregistrement constitue la base de la création d’un contrat intelligent, un ensemble de règles et de conditions régissant la tokenisation de l’actif. Au cœur de ce processus se trouve la génération de jetons numériques, qui servent de représentations uniques et indivisibles de l’actif sous-jacent. Ces jetons, généralement des NFT (jetons non fongibles), encapsulent la propriété ou les droits de l’actif physique sous une forme entièrement numérique. Son unicité et sa traçabilité sont garanties par la nature décentralisée et sécurisée de la blockchain.

En termes de modalités de mise en œuvre, deux approches prédominent. L’une d’entre elles consiste à tirer parti de plateformes spécialisées dans la tokenisation et l’émission de jetons. Ces plateformes offrent des solutions standardisées qui simplifient le processus de création de contrats intelligents et de génération de jetons.

D’autre part, l’alternative implique la création d’une plateforme de tokenisation personnalisée, une option qui offre flexibilité et adaptabilité aux besoins spécifiques de l’actif et de l’émetteur. Cela peut impliquer de collaborer avec des équipes de développement de la blockchain, telles que Metlabs, pour concevoir un contrat intelligent et une interface utilisateur sur mesure qui reflètent les caractéristiques uniques de l’actif en question.

L’investissement dans les crypto-actifs n’est pas réglementé, peut ne pas convenir aux investisseurs particuliers et le montant total investi peut être perdu. Il est important de lire et de comprendre les risques de cet investissement, qui sont expliqués en détail.

Contáctanos
Contáctanos
Hola 👋 ¿En qué podemos ayudarte?