Skip links

Quelles sont les différences entre un jeton et une crypto-monnaie ?

$1.87

7.87%

La technologie blockchain a révolutionné la manière dont la valeur est transmise dans le domaine numérique. Il y a vingt ans, l’idée d’effectuer des paiements instantanés ou des transferts de fonds n’importe où dans le monde avec des coûts minimes était impensable. Au cœur de cette transformation se trouvent les crypto-monnaies, au premier rang desquelles le bitcoin (BTC). Cependant, au-delà des applications financières directes, il existe une variété d’actifs numériques connus sous le nom de « jetons ». Elles ne sont pas conçues principalement comme un moyen de paiement, mais servent à enregistrer et à transmettre de la valeur au sein de l’écosystème de la blockchain.

Le contexte de la technologie Blockchain

Avant de se plonger dans les subtilités des jetons, il est essentiel de comprendre le contexte plus large de la blockchain. Par essence, la blockchain est un registre numérique immuable et décentralisé qui enregistre les transactions de manière sécurisée et transparente. Il fonctionne comme un grand livre numérique distribué, accessible à tous les participants au réseau. Chaque bloc d’information est lié au précédent au moyen d’algorithmes cryptographiques complexes, formant une chaîne de blocs inaltérable, d’où le nom de« blockchain« .

La blockchain n’est plus seulement la technologie derrière les crypto-monnaies, elle est devenue un moyen de transformer des industries entières. De la gestion de la chaîne d’approvisionnement au vote électronique, la blockchain offre un enregistrement incorruptible et transparent qui redéfinit la confiance dans le monde numérique.

Différences entre les jetons et les crypto-monnaies

L’émergence des jetons

Dans ce contexte, la notion de« jetons » apparaît. Ces objets numériques représentent des actifs ou des services publics spécifiques et fonctionnent au sein de blockchains. L’émergence des jetons a étendu la fonctionnalité de la blockchain au-delà du simple transfert de valeur sous la forme de crypto-monnaies. Ces jetons peuvent désormais représenter n’importe quoi, des biens physiques (RWA : real asset tokenisation ) aux droits d’accès, et sont émis par le biais de contrats intelligents, des programmes informatiques autonomes qui exécutent automatiquement des accords lorsque certaines conditions sont remplies.


Qu’est-ce qu’un jeton ?

Dans le contexte de la blockchain, un jeton est une unité de valeur numérique émise par une plateforme par le biais d’un processus connu sous le nom de « tokenisation ». Contrairement aux crypto-monnaies traditionnelles, telles que le Bitcoin et l’Ethereum, qui agissent comme des monnaies numériques, les jetons représentent des actifs ou des utilités spécifiques sur un réseau de blockchain particulier. Il peut s’agir d’actifs physiques ou de droits d’accès ou de participation à une plateforme spécifique.

Les jetons sont créés par le biais de contrats intelligents, qui sont des programmes informatiques qui exécutent automatiquement des accords lorsque certaines conditions sont remplies. Ce processus de tokénisation a permis la création d’une grande variété de jetons, chacun ayant un objectif et une fonction uniques dans l’écosystème de la blockchain.


Différences entre les jetons et les crypto-monnaies

Bien que les termes« crypto-monnaie » et« jeton » soient souvent utilisés de manière interchangeable, il existe des différences essentielles qu’il est important de comprendre. Les crypto-monnaies, telles que le Bitcoin et le Litecoin, sont des monnaies numériques natives d’une blockchain. La principale fonction des crypto-monnaies est de servir de moyen d’échange, permettant aux utilisateurs d’acheter, de vendre et de réaliser des transactions. En outre, ils agissent comme une réserve de valeur, de la même manière que l’or et les autres monnaies fiduciaires sont perçus. Ils fonctionnent dans un réseau décentralisé, ce qui leur confère un niveau élevé de sécurité et de résistance à la censure ou aux interférences extérieures.

Contrairement aux cryptomonnaies, les jetons peuvent représenter un large éventail d’actifs ou de droits au-delà de la simple valeur monétaire. Il peut s’agir de représentations numériques d’actifs physiques (tels que des biens immobiliers ou des œuvres d’art) ou de droits d’accès à des services ou à des fonctions au sein d’une plateforme spécifique. Les jetons sont généralement créés et exploités sur des blockchains existantes, telles qu’Ethereum, en utilisant des normes de tokenisation telles que ERC-20 pour les jetons fongibles ou ERC-721 pour les jetons non fongibles(NFT). Cela permet aux développeurs d’émettre de nouveaux types d’actifs numériques sans avoir à créer une nouvelle blockchain à partir de zéro.

Explication des différences entre les jetons et les crypto-monnaies


Classification des jetons

Les jetons peuvent être classés en différentes catégories selon leur fonction et leurs caractéristiques. Les deux principales catégories sont les jetons d’utilité et les jetons de sécurité.

Jetons d’utilité (jetons d’utilité)

Les jetons d’utilité sont spécifiquement conçus pour être utilisés au sein d’une plateforme blockchain, donnant accès à des services ou des fonctions offerts par cette plateforme. Ces jetons sont un élément clé de nombreuses applications décentralisées(dApps) et d’écosystèmes blockchain, car ils facilitent les transactions internes et activent des fonctionnalités spéciales. Par exemple, un jeton d’ utilité peut permettre aux utilisateurs d’acheter des services de stockage dans le nuage, de jouer sur des plateformes de jeux vidéo décentralisées ou de participer à des systèmes de gouvernance de projet, où ils peuvent voter sur des décisions importantes concernant le développement futur du projet. Contrairement aux monnaies traditionnelles ou aux crypto-monnaies telles que le bitcoin, qui se concentrent sur les moyens de paiement, les jetons d’utilité sont axés sur la fonctionnalité au sein de leur écosystème d’origine.

Par exemple, UNI est le jeton natif d’Uniswap, une bourse décentralisée fonctionnant sur la blockchain Ethereum. Il offre aux détenteurs de jetons des droits de gouvernance, leur permettant de voter sur des décisions clés concernant le développement futur du protocole. Uniswap est un acteur clé de l’écosystème financier décentralisé (DeFi). LINK est le jeton de Chainlink utilisé pour payer les services sur le réseau, tels que les demandes de données, et est également utilisé pour inciter les fournisseurs de données à fournir des données précises et opportunes.

Avantages des jetons d’utilité

✅ Accès aux services: Les jetons d’ utilité permettent à leurs détenteurs d’accéder à des services ou à des fonctions au sein d’une plateforme blockchain. Il peut s’agir de l’utilisation d’applications décentralisées(dApps), de services de stockage en nuage ou de la participation à des événements spéciaux.

Encourager la participation de la communauté: en exigeant des jetons pour certaines actions au sein de la plateforme, la participation active de la communauté est encouragée. Cela peut contribuer à créer un écosystème plus solide et plus engagé autour d’un projet.

✅ Modèle de financement pour les startups: La vente de jetons d’ utilité dans le cadre d’une offre initiale de pièces de monnaie(ICO) ou d’autres mécanismes de financement offre aux startups un moyen de lever des fonds sans diluer la propriété par l’émission d’actions.

Économie circulaire: les jetons d’utilité peuvent être conçus pour favoriser une économie circulaire au sein de la plateforme, où la valeur générée profite à la fois aux utilisateurs et aux développeurs de projets.

Transparence et sécurité: Comme les jetons d’ utilité fonctionnent sur la blockchain, toutes les transactions sont transparentes et sécurisées. Cela minimise le risque de fraude et améliore la confiance dans l’écosystème.

Inconvénients des jetons d’utilité

❌Volatilitéde la valeur: ils peuvent connaître une forte volatilité de leur valeur. Cela peut affecter la stabilité des services ou des ressources qui peuvent être acquis grâce à eux et dissuader les utilisateurs et les investisseurs.

Réglementation ambiguë : Le manque de clarté réglementaire dans de nombreux pays concernant les jetons d’utilité et les ICO peut présenter des risques juridiques pour les projets et leurs investisseurs, y compris des sanctions possibles s’ils sont considérés comme des titres sans les autorisations appropriées.

Complications d’utilisation : pour les utilisateurs peu familiarisés avec la technologie blockchain et les crypto-monnaies, le processus d’acquisition et d’utilisation des jetons d’utilité peut être compliqué et décourageant.

Jetons de sécurité

Les jetons de sécurité diffèrent des jetons d’utilité dans la mesure où ils représentent un investissement dans des actifs réels, des entreprises ou des projets, et sont soumis aux lois et réglementations financières existantes. En achetant un jeton de sécurité, l’investisseur acquiert une participation dans l’actif sous-jacent, qui peut aller d’un bien immobilier à des parts dans les bénéfices d’une entreprise. Ces jetons promettent une part des revenus futurs générés par le projet ou l’actif, fonctionnant de la même manière que les actions traditionnelles sur le marché boursier, mais fonctionnant sur l’infrastructure blockchain pour plus de transparence, de sécurité et d’efficacité dans le transfert de propriété. La réglementation de ces jetons est essentielle car elle garantit la protection des investisseurs et l’intégrité du marché, en s’alignant sur les réglementations financières internationales afin de prévenir la fraude et de garantir la transparence.

Avantages des jetons de sécurité

Liquidité accrue: les jetons de sécurité facilitent la tokenisation d’actifs traditionnellement illiquides, tels que l’immobilier ou l’art, ce qui permet de les fractionner et de les vendre à un plus grand nombre d’investisseurs. Cela peut accroître considérablement la liquidité du marché pour ces actifs.

Accès mondial aux investisseurs: en fonctionnant sur la technologie blockchain, les jetons de sécurité peuvent être achetés et vendus par des investisseurs du monde entier, ce qui élargit l’accès au capital pour les entreprises et offre aux investisseurs un plus large éventail d’opportunités.

Automatisation de la conformité réglementaire: les contrats intelligents permettent de programmer les jetons de sécurité pour qu’ils soient conformes aux réglementations financières et aux restrictions commerciales, ce qui simplifie et automatise le respect des lois applicables.

Inconvénients des jetons de sécurité

Réglementation et acceptation juridique: malgré les progrès réalisés, l’incertitude juridique et réglementaire concernant les jetons de sécurité persiste dans diverses juridictions. Cela peut limiter leur adoption et poser des problèmes pour une mise en œuvre à grande échelle.

Complexité technologique: l’émission et la gestion de jetons de sécurité nécessitent une connaissance de la technologie blockchain et des contrats intelligents, ce qui peut constituer un obstacle pour les entreprises et les investisseurs moins avertis sur le plan technologique.

Au-delà de ces deux catégories principales, l’univers des jetons de la blockchain continue de s’étendre et d’innover. Des jetons non fongibles sont également disponibles. (NFT)qui représentent la propriété ou la preuve de l’authenticité d’un bien numérique ou physique unique ; jetons de gouvernancequi donnent aux détenteurs le droit de participer à la prise de décision d’une plateforme ; et jetons de récompensequi incitent les utilisateurs à effectuer certaines actions au sein d’un écosystème. Cette classification évolutive reflète la nature dynamique du secteur de la blockchain et souligne la complexité et la sophistication croissantes des actifs numériques.

L’investissement dans les crypto-actifs n’est pas réglementé, peut ne pas convenir aux investisseurs particuliers et le montant total investi peut être perdu. Il est important de lire et de comprendre les risques de cet investissement, qui sont expliqués en détail.

Contáctanos
Contáctanos
Hola 👋 ¿En qué podemos ayudarte?